Dispute autour de l’héritage : comment faire un bon testament ? – Notre expert TV sur la chaîne NDR

Querelle d’héritage: comment faire un bon testament ? Hier, c’était l’heure du reportage de 45 minutes sur le sujet. Notre expert Jan Rickel était l’invité, en tant que conseiller, avec des réponses utiles et un savoir-faire sur la question. Car bien léguer et bien hériter, cela se planifie. Sans cela, beaucoup de choses finissent involontairement en dispute. Beaucoup évitent le sujet, car il s’agit en fin de compte de la mort d’une personne presque toujours aimée. Que faire, telle est la question ? Dans le reportage de la NDR, nous donnons les réponses.

Hériter de biens immobiliers

En Allemagne, on n’a jamais autant hérité que cette année, rapporte la chaîne de télévision NDR. Plus loin, on peut lire : « Selon l’Institut allemand de recherche économique (DIW), jusqu’à 400 milliards d’euros sont légués ou donnés chaque année ».

Vous trouverez le reportage dans la médiathèque de la NDR :

Conflit au sein de la communauté héréditaire et vente aux enchères de partage

Nous avons déjà abordé le thème des conflits au sein de la communauté héréditaire dans notre blog. Lorsqu’une personne décédée laisse plusieurs héritiers et que le partage de la succession entre les héritiers ne se fait pas à l’amiable, la répartition est déterminée par la loi. Comme la succession est un bien commun, les cohéritiers ne peuvent en disposer qu’en commun.

Si cette disposition commune ne fonctionne pas, chaque cohéritier peut à tout moment demander la liquidation de la communauté héréditaire et la poursuivre de manière indépendante. Dans ce cas, chaque cohéritier peut disposer de sa part dans la succession dans son ensemble, mais pas de sa part dans des biens individuels.

Si les héritiers se disputent, il arrive que la vente aux enchères partielle, une forme spécifique de vente forcée, ait lieu. L’objectif de la vente aux enchères partielle est de convertir les biens en une somme d’argent divisible et de les répartir entre les copropriétaires.

Un extrait du lundi 25 avril 2022, de 22h00 à 22h45, avec notre expert TV Jan Rickel.

Source : 45 Min Reportage / NDR

 

Source : 45 Min Reportage / NDR

 

Source : 45 Min Reportage / NDR

 

Source : 45 Min Reportage / NDR

Pour en savoir plus sur ce sujet, cliquez ici :

Testament, maison et réserve héréditaire

La répartition des biens d’une personne décédée peut être consignée avant le décès dans une déclaration écrite, qui constitue le testament. Toute personne est capable de rédiger un testament à partir de l’âge de 16 ans et n’a pas besoin de faire appel à un notaire dans le cas d’un testament olographe, puisque le testateur le rédige lui-même de sa propre main.

Toutefois, si l’on souhaite un testament notarié, celui-ci doit être authentifié par un notaire, où les frais dépendent de la valeur de la succession. Pour plus de clarté, l’écrit doit porter la mention « Testament » ou « Dernières volontés » et être terminé par la signature du testateur et une date. S’il existe plusieurs testaments, c’est celui qui porte la date la plus récente qui fait foi.

Hériter sans testament ?

Le droit successoral entre en vigueur en l’absence de testament. Celui-ci détermine qui reçoit les biens du défunt après un décès et comment cela se passe. Il peut y avoir formation d’une communauté héréditaire en cas de pluralité d’héritiers et la succession leur est alors dévolue.

Les communautés héréditaires se forment automatiquement après le décès du défunt, lorsqu’il y a plusieurs héritiers. Ceux-ci doivent ensuite se répartir la succession et prendre des décisions communes concernant les biens hérités, comme les biens immobiliers. Si vous souhaitez décider vous-même quels membres de votre famille hériteront de quels biens, vous devez rédiger un testament et tout régler avec précision.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.